Trump : Nous ne restons au Moyen-Orient que pour protéger Israël

Mohammed Ben Salman et Donald Trump

Trump dévoile ce qui était caché : « Nous ne sommes pas au Moyen-Orient à cause du pétrole mais pour protéger Israël ». Sans l’Arabie saoudite, ce pays serait en péril… Pourquoi le Président américain répète ces déclarations depuis plusieurs jours ? Veut-il mobiliser le lobby juif à ses côtés face au Congrès ou y a-t-il d’autres raisons ? Les masques tombent.

Rai Al-Youm – Jeudi 29 novembre 2018

Jour après jour, le Président américain Donald Trump nous affirme sans détours qu’il ne défend pas le Prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salman, par affection pour lui ou pour le Royaume, mais pour la sécurité et l’existence d’Israël, et pas seulement pour la sécurité et les intérêts des Etats-Unis.

En réponse aux actions de membres du Congrès visant à imposer des sanctions plus fortes à l’Arabie saoudite et au Prince héritier Mohammed Ben Salman, principal accusé dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, le Président américain a déclaré sans passer par quatre chemins dans un entretien avec le Washington Post : « Nous n’avons qu’une seule raison de rester au Moyen-Orient, c’est Israël. Le pétrole est moins important car nous en produisons davantage maintenant. Nous restons seulement pour Israël ». Il a ensuite ajouté : « L’Arabie saoudite est un allié important. Sans eux, Israël aurait beaucoup de problèmes. Ils dépensent des milliards de dollars chez nous et ils s’opposent à l’Iran ».

Ces déclarations de Trump résument tout ce qui s’est passé dans notre région durant les 80 dernières années. Elles dévoilent les rôles de chacun, notamment ceux qui ont collaboré avec les Etats-Unis pour faire échec aux guerres arabes contre Israël et à leurs préparatifs.

Maintenant nous comprenons pourquoi le Royaume et d’autres pays arabes ont collaboré dans la guerre contre l’Irak et son occupation. Maintenant nous saisissons les raisons de la guerre qui a été menée ces sept dernières années contre la Syrie et avant cela la soi-disant révolution contre le Colonel Muammar Khadafi. Nous comprenons pourquoi la résistance palestinienne a été chassée du Liban, pourquoi le Yemen est agressé sans interruption depuis quatre ans, pourquoi l’Iran est victime d’un embargo, pourquoi les groupes de résistance sont criminalisés et mis sur la liste du terrorisme, comme le Hezbollah, le Hamas et le Jihad.

Trump met à jour le jeu de tous et les faits sans passer par quatre chemins. Il veut s’attirer les faveurs du Congrès dans l’assassinat de Khashoggi en « draguant » le lobby juif qui le contrôle (le Congrès). Y parviendra-t-il ? Les semaines à venir nous le dirons.

Les masques tombent. Ils sont même déchirés et la vérité apparaît au grand jour… Merci à Trump pour cela au moins.

Lien vers l’article original

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*