Signé Sarkozy

Le journaliste et écrivain libanais Samir Atallah

Asharq Al-Awsat – Vendredi 11 mai 2018

Par Samir Atallah, journaliste et écrivain libanais

Nicolas Sarkozy a apposé son nom à la tribune signée par 300 Français demandant la « suppression » de certains versets du Coran. Le nom de l’ancien Président français donne une certaine importance à cette pétition mais elle ne la rend que plus condamnable en tant qu’acte irresponsable renforçant les déclarations des extrémistes disant que l’Occident chrétien complote contre l’Islam et son message.

Cette tribune est inacceptable, illégale et porte atteinte à la fraternité nationale

En plus de sa superficialité et de son inutilité, cette pétition reflète l’ignorance d’une vérité très simple par ses signataires : l’Islam est la deuxième religion du pays. Cette tribune est inacceptable, illégale et porte atteinte à la fraternité nationale. Comment un ancien Président ayant juré sur la constitution de préserver l’unité du pays à une période très tendue et délicate peut-il la signer ?

Sarkozy a juste voulu faire oublier les accusations dont il est l’objet et l’argent qu’il a reçu de Khadafi. Il a voulu faire oublier une faute pardonnable en commettant une faute impardonnable, cacher une faute éthique par une faute nationale. Il a quitté les milieux gaullistes pour rejoindre les mouvements fascistes se répandant actuellement en Europe. C’est comme si cet homme n’avait pas vu la France telle qu’elle est pendant des années au Ministère de l’intérieur, puis le monde pendant 5 années à l’Elysée.

Les hommes politiques ont l’habitude de déclencher des conflits dans leurs pays pour de petits intérêts, mais rien ne permettra à Sarkozy de revenir dans la politique française ; pas même une adhésion au Front national de Marine Le Pen.

« Le fanatisme vient de l’ignorance religieuse des hommes »

Cette tribune superficielle révèle l’ignorance de ses signataires au sujet des religions, et pas seulement de l’Islam, ainsi que leur ignorance des liens établis par le Coran entre les religions révélées. C’est ce Coran qu’ils veulent diviser mais leur tentative est ridicule. Monsieur Sarkozy détruit ainsi sans réfléchir les efforts du Président Macron, qui donne la priorité aux liens sociaux pas seulement en France, mais également dans les pays d’origine au Maghreb.

L’extrémisme est dans l’exagération et le cheikh Abdullah Al-Alayli disait : « Le fanatisme ne vient pas de la religion, mais de l’ignorance religieuse des hommes ».

Lien vers l’article original

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*