Les Emirats, premier investisseur étranger en Egypte

Mohammed Ben Zayed et Abdelfattah Al Sissi

The New Khalij – Ahlam Al Qasimi

Les Emirats arabes unis sont les premiers investisseurs étrangers en Egypte, avec 5,2 milliards de dollars investis jusqu’à fin 2018, d’après le Centre des études économiques et stratégiques du Caire.

Le Centre a révélé dans un rapport publié par le quotidien égyptien officiel Al Ahram vendredi, que les échanges commerciaux entre les deux pays avaient augmenté ces cinq dernières années, ce qui a permis aux Emirats de devancer l’Arabie saoudite, qui occupait la première place jusqu’à présent.

Le rapport a indiqué que « les Emirats arabes unis investissent d’abord dans les secteurs de l’immobilier, des télécommunications, des technologies et de l’agriculture en Egypte ».

Il a ajouté : « Les investissements émiratis dans l’immobilier égyptien ont atteint 94 milliards de livres égyptiennes (5,3 milliards de dollars), à travers 8 grands projets en cours, en développement ou programmés ».

« Il y a une volonté d’augmenter ces investissements émiratis en Egypte durant les cinq prochaines années. »

Il faut rappeler que le Conseil des Emirats pour les investisseurs internationaux a recommandé en mars 2018 que l’Egypte soit la principale destination des investissements émiratis pour l’année car elle dispose « d’un des climats actuels les plus favorables dans le monde aux investissements des Emirats ».

Les Emirats sont les principaux soutiens de l’Egypte depuis le coup d’Etat militaire contre l’ancien Président Mohammed Morsi, le 3 juillet 2013. Ils lui ont fourni des aides s’élevant à plusieurs milliards de dollars à travers des dons et des dépôts, sans oublier les investissements directs et indirects.

Lien vers l’article original

Avatar
A propos de Sami Mebtoul 194 Articles
Fondateur d'Actuarabe, traducteur assermenté, professeur agrégé d'arabe

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*