Le métro de Djeddah repoussé de 7 ans… mais pas annulé

Le projet du métro de Djeddah

The New Khalij – Ahlam Al Qasimi

Un responsable saoudien a écarté l’annulation du projet du métro de Djeddah, en précisant que l’exécution de ce projet avait été repoussée de plusieurs années jusqu’à la fin de la mise en place du réseau de bus.

Le Directeur exécutif de l’entreprise « Metro Djeddah », Osama Ibrahim Abdou, a déclaré que le Projet était planifié et financé par un budget de 60 milliards de riyals (16 milliards de dollars) mais qu’il avait été repoussé ».

Il a indiqué que ce report pouvait être de 5 à 7 années, dans le journal local Al Watan.

Les déclarations du Secrétaire du gouvernorat de Djeddah, Saleh Al Turki, autour du métro de Djeddah avaient suggéré l’annulation du projet puisqu’il avait dit : « Le projet ne convient pas à la nature du gouvernorat actuellement, à cause des eaux souterraines hautes et du coût d’acquisition des terrains ».

Ces déclarations ont fait polémique sur les réseaux sociaux.

Le projet « Metro Djeddah » a été annoncé en 2013, avant qu’une entreprise britannique ne termine complètement la conception architecturale l’année dernière.

La ville de Djeddah compte environ 2,5 millions d’habitants. Elle est la deuxième plus grande ville d’Arabie saoudite, après la capitale Riyad, et la plus grande ville de la région de La Mecque. C’est aussi la vitrine commerciale du Royaume.

Djeddah est considérée comme une ville accueillant beaucoup de visiteurs et les transports y sont donc d’une importance capitale.  

Lien vers l’article original

Avatar
A propos de Sami Mebtoul 194 Articles
Fondateur d'Actuarabe, traducteur assermenté, professeur agrégé d'arabe

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*