Un attentat pour déstabiliser l’Egypte

Le massacre de la mosquée Al Rawda au Nord du Sinaï confirme la mise en œuvre d’un plan pour détruire et faire couler le sang en Egypte, puis l’assiéger à l’Est et à l’Ouest avec le terrorisme… La condamnation ne suffit pas, il faut « revoir » certaines choses.

Editorial de Rai Al Youm, vendredi 24 novembre

L’énorme massacre qui a visé la mosquée Al Rawda au Nord du Sinaï au milieu de la journée de vendredi, entraînant la mort de 235 fidèles pacifiques, confirme que ceux qui sont derrière cela ont pour principale cause le terrorisme, le meurtre d’innocents et la déstabilisation de l’Egypte et de sa sécurité.

L’Egypte, qui appartient à l’Islam, au monde arabe et à la longue histoire de la civilisation humaine, fait face à un complot international visant à la faire imploser de l’intérieur et la priver de retrouver son rôle de leader, en l’impliquant dans des guerres d’usure durant des années, si ce n’est des décennies.

Ceux qui ont essayé de dépecer la Syrie et l’Irak, après la Libye et le Yémen, sont en train de déplacer leurs plans en Egypte, avec le soutien d’entités étrangères qui ne veulent aucun bien aux mondes arabe et musulman.

Il n’y a pas d’acte de plus barbare que placer des bombes pour faire exploser les fidèles pacifiques dans une maison de Dieu, afin de faire couler le sang. C’est pourquoi nous le condamnons dans ce journal (Rai Al Youm) ainsi que tous les actes similaires, quels que soient ses commanditaires, de la manière la plus ferme.

Hier, c’était le massacre d’Al Wahat à l’Ouest de l’Egypte, dans lequel des dizaines de soldats égyptiens ont péri. Aujourd’hui, c’est le massacre de la mosquée Al Rawda à Al Arich, au Nord du Sinaï. Cela confirme notre théorie voyant un plan terroriste visant l’Egypte, exécuté par un réseau terroriste soutenu au niveau international.

Nous pensons que l’Egypte est dans le mauvais camp et s’allie avec les mauvaises parties car ses alliés, que ce soit l’Etat israélien d’occupation, les Etats-Unis ou certains Etats du Golfe, sont historiquement ceux qui ont été derrière ce genre de terrorisme sanglant et lui ont fourni des soutiens et des parrains.

La place de l’Egypte, au cœur des mondes arabe et musulman, et la doctrine de son armée doivent se concentrer sur les causes justes et leur défense, tout en assumant sa responsabilité de leader et tout ce qui en découle.

Quand l’Egypte s’opposait au projet colonialiste et expansionniste israélien, elle était totalement étrangère à ce genre de terrorisme, le Sinaï était une de ses régions les plus sûres et stables, et son unité nationale était incontestée. Quand les Etats-Unis l’ont faite sortir de son camp naturel pour l’emmener de leur côté avec les accords de Camp David, elle n’a plus connu que la pauvreté et les ennuis de toutes parts. C’est pourquoi, nous insistons sur la nécessité de fortifier le front intérieur égyptien, de renforcer son unité et sa cohésion, et de démarrer un processus de réconciliation nationale le plus vite possible avec tous ceux qui sont du côté de l’Egypte, de sa sécurité et de sa stabilité.

Nous sommes de toutes nos forces avec le peuple frère de l’Egypte et avec son armée nationale, qui défend sa sécurité et sa stabilité. Nous condamnons tout acte terroriste visant à lui porter atteinte et faire couler le sang de ses habitants, et nous savons que le plan diabolique et machiavélique visant l’Egypte finira par échouer.

Nos condoléances aux martyrs innocents et un prompt rétablissement aux blessés.

Lien vers l’article original

 

  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*